[Accueil][Nous contacter]  Français   English
 

Construction Workers EU

OSHA Campaign

Stop social dumping

EurActiv.com

Back2OurFuture

Bricklayer LLP

Paritarian Funds

Posting workers


La situation en France
Le désastre de l’amiante est toujours bien présent en France : 10 morts par jour et prévision d’encore 100 000morts d’ici 2025.
Des procès pour faute « inexcusable » des employeurs sont gagnés contre de grandes entreprises et aussi l’Etat français. Le 11 mai la Cour de Cassation a reconnu le préjudice d’anxiété pour les travailleurs de l’amiante.
Des manifestations ont eu lieu régulièrement avec les syndicats et associations de victimes de l’amiante. Un risque existe de recul sur le niveau des ’indemnités des retraites anticipées ; nous demandons au moins l’équivalent du SMIC.
Il reste aussi à avancer sur la retraite anticipée par métier électriciens, maçons… (aujourd’hui seulement les sites sont reconnus usines, Navale, SNCF…) ; les travailleurs de la Construction sont donc écartés ayant travaillé dans de multiples lieux.
La suppression du juge d’instruction qui établissait les enquêtes va rendre difficile la responsabilité des employeurs.
Cependant, à noter un pas en avant sur le renforcement des formations pour le désamiantage non seulement pour les travailleurs de 2 à 5 jours, mais aussi pour l’encadrement de 2 à 10 jours.
Il reste encore des points noirs : la mauvaise évaluation (dans 80% des cas) des risques pour les travaux démolitions et plus de la moitié des chantiers de désamiantage ne respectent pas les règles de prévention, avec toutes les conséquences pour les travailleurs
Rémi Clavreul.