[Accueil][Nous contacter]  Français   English
 

Construction Workers EU

OSHA Campaign

Stop social dumping

EurActiv.com

Back2OurFuture

Bricklayer LLP

Paritarian Funds

Posting workers


Les syndicats mondiaux prônent un dialogue fort avec LafargeHolcim
IndustriALL Global Union et son organisation sœur, l’Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB), ont assisté à l’assemblée générale annuelle des actionnaires de LafargeHolcim, qui s’est déroulée le 3 mai 2017, où ils ont réclamé la réalisation de progrès tangibles dans les négociations de l’Accord-cadre mondial.
Quelque 40 militants venus d’Italie, de Belgique, d’Allemagne, d’Autriche, de Suisse et de France, ainsi que les dirigeants d’IndustriALL et d’IBB, se sont rassemblés devant l’entrée du Hallenstadion de Zurich, en Suisse, pour rencontrer les actionnaires de LafargeHolcim et les informer sur les négociations de l’Accord-cadre mondial en cours, afin d’obtenir leur soutien. Tout en distribuant des dépliants aux participants à l’assemblée, les représentants syndicaux leur ont également expliqué la raison de leur présence à cette réunion.
2016 a été une année sombre en termes de santé et de sécurité pour le numéro un mondial du ciment: 86 travailleurs, embauchés en qualité d’employés directs, de sous-traitants ou d’entrepreneurs, ont perdu la vie au cours de leur travail pour la compagnie. Ces chiffres effroyables exigent une meilleure coopération entre la compagnie et les syndicats, non seulement en matière de santé et de sécurité, mais afin également d’améliorer la situation générale pour les employés.
Les syndicats mondiaux insistent sur le fait que la situation peut et doit être améliorée par la création d’une plateforme interactive spéciale entre les travailleurs, leurs représentants et la direction de la compagnie. Les accords-cadres mondiaux et les Forums de dialogue mondiaux s’avèrent généralement parfaitement adaptés pour cela.
La direction des entreprise de LafargeHolcim est en train de négocier un accord-cadre mondial avec IndustriALL et IBB. Les progrès sont toutefois lents. Aussi, les syndicats ont été particulièrement heureux d’apprendre, à l’assemblée générale des actionnaires, l’engagement du PDG de la compagnie à finaliser et à signer l’accord-cadre mondial avant son départ de la compagnie en juillet 2017.
Outre les questions relatives à la santé et à la sécurité, celle du Forum de dialogue mondial ou du Comité d’entreprise mondial, par analogie avec l’accord sur le Comité d’entreprise européen récemment signé, demeure, pour IndustriALL et IBB, la pierre angulaire des négociations en cours. D’autres questions restent également en suspens.
Matthias Hartwich, Directeur d’IndustriALL en charge des industries des matériaux, a commenté: "Nous sommes heureux de constater que LafargeHolcim prend nos revendications au sérieux et que la compagnie est disposée à négocier. Nous comptons sur la promesse faite par son PDG. Nous gageons que le processus sera très vite finalisé avec succès et que nous disposerons d’une plateforme concrète permettant un dialogue quotidien entre les travailleurs et la direction de la compagnie à tous les niveaux."